Diagnostics vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit

Réduire les dangers du gaz avec le diagnostic gaz

Les installations intérieures de gaz âgées de 15 ans et plus et qui alimentent le chauffage, la production d'eau chaude ou les appareils de cuisson approvisionner par une installation fixe nécessitent la mise ne place du diagnostic gaz en cas de vente du logement.

Dans le cadre de la Loi Alur, ce diagnostic gaz va s'étendre aux locations dès l'application du décret.

Le diagnostic gaz a pour objectif de prévenir et de limiter les risques mortels tels que les intoxications au monoxyde de carbone et au gaz, les explosions ou les incendies.

Le diagnostiqueur contrôle l'état des tuyauteries fixes, des raccordements gaz des appareils, des ventilations, des aérations et de tous les accessoires nécessaires au bon fonctionnement de l'installation.

En cas de danger grave et immédiat (DGI), le professionnel coupe le gaz et doit suivre une procédure réglementaire.

Le diagnostic gaz doit être annexé à l'acte de vente et doit avoir moins de 3 ans.   

Le diagnostic gaz en vigueur pour les ventes va s'appliquer aux locations à partir du 1er juillet 2017 pour les appartements équipés d'une installation gaz âgée et dont le bâti principal possède un permis datant d'avant 1975.

L'ensemble des locations avec une pareille installation seront soumises au diagnostic gaz dès janvier 2018.

Nos diagnostiqueurs immobiliers sont habilités à pratiquer ce diagnostic gaz location.